2k11 – Run 35# Quand paquebotisme rime avec minimalisme.

Publié: 29/03/2011 dans course à pied, run, running, Semi-Marathon
Tags:, , , , ,

C’est avec beaucoup de plaisir et une certaine appréhension que ce samedi je me présentais au départ de la TWIN SANTE de l’ECO-TRAIL parisien. Plaisir car l’absence de chrono et donc de résultat enlevait un poids notable que l’on peut avoir au début de chaque course mais un peu d’appréhension car la course de fait en duo et c’est la première fois que je courais avec christian de la Runnosphère. Peur de ne pas être à la hauteur de ce sportif aguerri, de ne pas tenir son rythme et de ne pas coller à l’image qu’il peut avoir du running. En effet Christian est un minimaliste, expert et aventurier de son domaine, son blog est riche d’informations et de réflexions que je vous invite à lire.

Et moi le minimalisme c’est pas vraiment ma sauce, mon truc…. moi je suis plutôt le mec qui porte tout un tas d’équipement et qui chausse du 46 !

D’autres membres de la Runnosphère s’alignaient sur le 18km mais aussi sur le 50km ! Mais ce matin à 9h il n’y avait que christian et moi au départ. Nous nous mettons d’accord sur le rythme et je sens tout de suite que ça prend bien, on discute beaucoup et l’humeur est joyeuse ! Nous voilà prêt à partir, nous apercevons grégory un runnosphérien armé de son appareil photo mais lui ne nous voit pas ! Heureusement nous le recroiserons plus tard sur la route !

C’est parti ! Nous parlons toujours malgré le rythme et les premières montées du parc de Saint Cloud. J’ai chaussé pour l’occasion mes Nike Pégasus qui me feront payer de ne pas les avoir sorti de leur boite depuis la Martinique en me provoquant un échauffement au pied droit sur la fin de parcours. Le parcours est très sympa principalement dans les bois mais sur des chemins plutôt que sur du parcours de trail. Je m’attendais à quelque chose de moins plat. Une pensée triste pour mes Hoka délaissée pour l’occasion qui aurait fait un malheur sur ce parcours.

Notre binôme tourne bien nous doublons de nombreuses personnes qui ont toujours un regard amusé sur nous et sur les chaussures de christian. On dirait des chaussures de plongée et à coté des mes Pégasus taille 47  c’est vraiment drôle. Christian m’explique la foulée un peu spéciale du minimaliste qui oblige un travail sur l’avant du pied sans rebond et surtout un nombre de foulée impressionnant par minute : 200 !!

Du coup j’analyse ma foulée et mon ressenti. Un bon gros pas pataud et lent. Quand christian fait 2 pas j’ai à peine entamé mon second mouvement. Je dois être à moins de 150 foulées. Mon pied s’écrase bien sur le sol depuis le talon et déroule jusqu’à la pointe c’est vraiment l’extrême.

Nous continuons nos discussions et le ravito du K9 est le moment de vraiment faire une pause sur ce moment particulier.

Nous repartons sans se mettre la pression ya du bon dans ces run sans chrono !

Nous abordons les bords de Seine et le trail urbain prend toute sa dimension. Nous croisons Grégory que nous avions manqué au départ. Il nous shoot avec plaisir et nous nous prêtons volontier au jeu il suffit de voir nos mines ravies pour toucher une partie du plaisir que nous avons pris :p

Nous repartons les discussions sont plus brèves mais le train est bon. Christian décide de finir pieds nus ! Il s’arrête, se déchausse et on repart comme si de rien n’était sous quelques regards ahuris. Sur les visages des autres concurrents je peux lire beaucoup de respect et sur celui des spectateurs plutôt de l’incompréhension on entend même parfois quelque « il est fou! » Nous discutons un peu de ces réactions et christian a beaucoup de recul par rapport à ça. Il devrait bientôt passer sur M6 pour parler de cette pratique de la course à pied. J’espère que ceux qui on vu en lui un fou verrons plutôt un athlète et l’applaudiront la prochaine fois ! En plus d’être un athlète, christian est un gars formidable et attachant j’ai adoré courir avec lui et je guette la prochaine fois avec impatience !

La tour Eiffel se rapproche rapidement, trop rapidement finalement à mon goût.  Nous franchissons la ligne d’arrivée et nous prenons une collation copieuse au village expo. Nous y rencontrons avec plaisir Nicolas de OffRun et Marc un des acteurs de Wanarun, après quelques discussions nous nous séparons. Je laisse christian qui fait sensation et je sors prendre un peu l’air (il faut super chaud sous la tente) je me change et là je vois de nouveaux camarades de la runnosphère qui arrivent !

Sebrom, Noostromo et Clara qui me deal une boulette de céréale délicieuse 😀

Bravo aussi à Djailla et Maya pour leur 50k et Lamiricoré pour son 80k !! O_o Qui sait on sera peu être tous sur le 50k l’année prochaine ! 😉 je nous le souhaite !

(J’oubli surement d’autres membres de la runnophère, faites le savoir 🙂 )

Le détail du parcours :

Ici prend fin mon récit, l’adrénaline et une petite joie satisfaite me suivront tout le reste de la journée. C’est bon de se sentir bien !!!

Publicités
commentaires
  1. noostromo dit :

    chouette récit !
    c’était sympa de se croiser à l’arrivée !

    pour en revenir aux foulées, j’ai le footpod garmin qui me renseigne aussi sur mon nombre de foulées/minutes. Sur l’ecotrail par exemple je tournais à 75 foulées minutes en moyenne avec 102 au maximum…

  2. julien dit :

    quel beau petit couple !
    🙂

  3. runningtkh dit :

    J’aime bien ton récit, c’est agréable de voir comment tous ces points de vue se croisent et s’enrichissent par le contact avec les autres !

  4. Philippe dit :

    moi aussi un jour j’ferai du 47 !!

  5. Maya972 dit :

    C’est appréciable, que de pouvoir échanger et discuter ainsi durant la « course » !
    Heureusement que tu n’avais pas tes HOKA, entre Christian de taille moyenne, et toi plutôt grand, si tu avais rajouté une dizaine de centimetres de semelle, vous en seriez vraiment pas passé inaperçu !! 😉
    PS : Il y avait également Cédric (chezcedric.com) sur le 50k.

  6. lamiricore dit :

    Encore un bloggeur à l Eco trail ! Dommage je t ai loupé aussi …

  7. Sydoky dit :

    Bravo pour cette course en duo ! C’est sûr que vous ne deviez pas passer inaperçus entre la différence de taille et l’équipement running 😉
    Bonne continuation !

  8. […] pour passer entre les participants. Effectivement, comme Nicolas le rapporte dans son article “Quand paquebotisme rime avec minimalisme”, nous retrouvons naturellement nos propres rythmes de foulée.  A vitesse égale, Nicolas […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s