La lente agonie du coureur blessé.

Publié: 21/02/2012 dans Blessure, course à pied, run, running
Tags:, , , , , , ,

Je me meurs…

Trois longues semaines que je traine mes guêtres sans pouvoir m’entrainer ni même courir après mon train sous peine de souffrir irrémédiablement pendant les 24 prochaines heures de coups d’aguilles assassins dans le genou. Les semaines filent depuis que mon généraliste m’a prescrit des séances de kiné mais l’emploi du temps du père et du salarié que je suis m’empêche de m’occuper pleinement de ma douleur. Finalement les semaines passent vite et c’est tant mieux. J’ai toujours un petit pincement au coeur quand je vois mes camarades de course du midi revenir de la sortie méridienne sans moi. Ou alors le soir à bord du train SNCF la tête collée à la vitre je m’imagine courant à toute vitesse sur les bas cotés… jusqu’au tunnel qui me sort de ma torpeur un peu brutalement… je suis le coureur écrasé à l’entrée gisant la tête vers le ciel comme un boxeur KO sur le ring incapable de se battre attendant patiemment le compte à rebours.

Mais le pire c’est le week end… la sortie longue qui fait tant de bien, où pendant 2 heures on est en tête à tête avec ses baskets à dévorer les chemins de forêt à ne penser à rien ou à tout à la fois. On est dimanche et je marche sur les mêmes chemins habillé en promeneur du dimanche surveillant ma fille du coin de l’oeil. Quand d’un coup comme dans un rêve j’aperçois 2 coureurs filant à travers les arbres, puis un autre venant à contre sens, puis là 2 copines discutant au petit trot, et là le groupe de retraités, le jeune qui slalom au milieu de tout le monde… mon rêve devient cauchemard et des centaines de milliers de coureurs qui courent partout dans MES bois foulant MES côtes et mes descentes ! … mais tous ces gens courent… et pas MOI !!! aussi agréable soit elle pendant cette petite balade familiale je suis triste de « devoir » marcher. « On court papa ?! » « Oh oui ma puce courons… » Le rire de ma fille m’arrache à mes sombres pensées elle court donnant tout ce qu’elle peut je trotinne à coté d’elle sur quelques mètres mais une douleur éclair me rappelle à l’ordre… »papa est blessé cherie je peux pas te suivre » et sa petite mine déçue me déchire le coeur…

Bonjour je m’appelle Nicolas. Je suis blessé et je le vis très mal… Bonjour Nicolas !

Mon premier marathon s’éloigne et même si pleins d’autres belles courses vont s’offrir à moi je crois que je suis face à mon premier échec et qu’il est très difficile à avaler.

Je me souviens de mes billets amers et déçus d’avoir raté un chrono de quelques secondes ou d’une minute…. mais là c’est un chrono de 4h que je rate. Glups…

Source : http://genou.com/tfl/tfl.htm

Les symptômes sont clairs : une douleur importante située au niveau du compartiment externe de son genou lors d’une course à pied. C’est la bandelette illio tibiale qui est touchée un tendon qui part de la hanche jusqu’à la rotule. Autrement appelé TFL ou syndrome de l’essuie glace.

Au menu pour s’en remettre : une visite chez le podologue et plusieurs chez le kiné.

Je m’étais armé de pleins de bonnes intentions pour contrer cette phase d’inactivité notamment un gros programme de gainage. Je ne m’y suis pas encore mis et la balance commence à me le faire savoir. La piscine est d’ors et déjà exlue d’un programme et j’attends de voir le kiné pour savoir si je peux faire du vélo.

Je n’ose plus bouger de peur de reveiller cette foutue douleur.

Publicités
commentaires
  1. Greg Runner dit :

    Courage! J’ai loupé mon premier marathon en 2010. J’ai failli le louper en 2011. je sais ce que tu vis et ce n’est pas facile. Mais ton premier marathon, ce n’était finalement par pour ce début 2012. Mais ce n’est que partie remise!
    Bon courage en tout cas!

  2. quadra94 dit :

    Bon courage dans ta convalescence. Sois patient et tout va rentrer dans l’ordre. Tu auras d’autres occasions de courir un marathon. Je comprends ta douleur, de tout coeur avec toi

  3. lexelfr dit :

    Sale coup pour le morale, j’y suis passé
    et je sais à quel point c’est difficile à gérer.
    courage accroche toi, focalise ton esprit sur autre chose, oublie un peu la cap,
    tu guérira plus vite et plus sereinement, et surtout tu reviendra plus fort et 10000x plus motivé qu’avant.

  4. Pas facile cette période d’arrêt forcé quand on a qu’un truc en tête.
    Mais est ce qu’il ne serait pas plus « sain » de tirer un trait complet sur ce fichu marathon de te soigner complètement ? il y en a tellement !

    Avec des bonnes séances d’osté / kiné, peut-être des semelles (ou plus de semelle du tout…) la douleur devrait disparaître. Viendra ensuite la douce et très progressive reprise.
    Courage et patience. Tu pourras vite semer ta fille !

  5. pdro dit :

    tres touchant !!
    je te souhaites un tres bon rétablissement.
    N’oublies pas que le repos fait partie de l’entrainement …. ca peux t’aider à patienter.
    si tu es dans la région parisienne j’ai l’adresse d’un exellent podologue qui fait des miracles.
    n’hesites pas à demander si tu as besoin.

    pDrO

    http://www.runindjibouti.tumblr.com

  6. vinrouxh dit :

    C’est très difficile de se mettre à ta place et d’imaginer ce que tu ressens. Mais… néanmoins, je suis de tout coeur avec toi. Toutes mes pensées de bon rétablissement et surtout de patience vont avec toi.
    Je sais que s’est plus facile à dire qu’à faire, surtout reste patient et ne recommence pas trop vite… d’autant que lorsque que tu recommenceras à courir, le plaisir sera d’autant plus intense que tu seras en pleine forme.

    PS: Pour garder une certaine forme, profiter du grand air et penser à autre chose que la course à pied, tu (si tu sais) devrais faire de la marche. La marche étant un peu plus rapide que la balade ;-).

  7. Philippe dit :

    Putain ça fait chier mais d’accord avec Julien, tu dois peut être d’ores et déjà passe à autre chose et voir plus loin pour retrouver de la motivation. Le plus important pour l’instant est de s’occuper du mal. On sait tous que c’est une période difficile, c’est pour ça qu’on est là pour te lire et t’attendre de pieds fermes (!) pour ton retour !

  8. Clara dit :

    Je le redis ici mais malgré la tristesse qui en ressort, je trouve ce billet superbement écrit ! Courage!

  9. +1 avec Phil et Julien. L’an dernier j’ai abandonné l’idée de l’ecotrail. Mieux vaut laisser tomber un objectif complètement pour mieux se plonger dans le suivant ! On laisse le temps à la blessure de se terminer à 100%, et on reprend avec un corps à la hauteur de la motivation !

    Par ailleurs, il est probablement plus sain pour l’esprit de tirer un trait sur l’objectif, plutôt que d’espérer une rémission in extrémis qui ferait prendre part à l’événement dans de mauvaise conditions, et de ne pas en profiter. La frustration n’en est que plus grande de devoir à nouveau s’arrêter, pour de bon cette fois !

    Courage !

  10. vinvin20 dit :

    On ressent tout le désespoir de ne plus courir a travers ces quelques lignes…On a tous vécu ça plus ou moins longtemps..C’est dur…Et c’est vrai que c’est quand on ne peux plus courir qu’on remarque que tout le monde cours autour de soi. Gardes le moral, profites de ta fille en attendant, et tu es passé dans ta vie par d’autres épreuves bien plus difficiles..Soit patient..Des marathons, c’est pas ça qui manque!
    En attendant,bon courage..

  11. Argghhhhhh comme je te comprend, à la lecture de se billet, je me revois il y a bientot un an …. Et c’est vrai que devoir reporter un objectif, et gérer le manque de course sont deux sentiments assez difficiles à combiner…. Je suis de tout coeur avec toi et bientôt je l’espere tu pourras regarder cet épisode comme du passée et courir à tes nouveau objectif ! Prend le temps de bien soigné ce genoux et à très vite 🙂

  12. runmygeek dit :

    Il faut te focaliser sur la suite pour trouver la motivation pour faire de la PPG.
    TFL c’est une vrai saloperie qui m’a coûté les templiers cette année.
    C’est passé après 1 mois d’arrêt complet de la course à pied, je ne pouvais pas faire de vélo non plus.
    Courage !

  13. M. Strongman dit :

    à défaut de courir, tu peux te concentrer sur l’écriture, manifestement tu es plutôt doué pour ça!
    bon courage pour trouver toute la patience nécessaire, en attendant de pouvoir rechausser tes baskets!

  14. laquathus dit :

    Wahoo :’-) Merci pour tous ces commentaires qui me font du bien !

    Je vais voir ce que je décide pour ce foutu marathon, je prends en compte vos propos avisés. Merci Merci !

  15. Léna Run dit :

    Je suis bien d’accord avec Clara et Vinvin20: c’est aussi bien écrit que triste à lire ! 😦
    Toutes ces marques de soutien touchantes, ces conseils… devraient t’aider à aller un peu mieux en attendant la guérison 🙂
    BON COURAGE !

  16. maya972 dit :

    Même si cette course revet un caractère important ce n’est jamais qu’une course ! 12 mois durant une année et tant de courses possibles.
    Malheureusement, nous avons tous été obligé au moins une fois de déclarer forfait pour une course.
    Le sage sait anticiper et se détourner de son objectif initial,
    l’impétueux attend de voir le mur se dresser devant lui avant de prendre une décision… 😉

  17. Klip/Denis dit :

    Hello Nico….mince tu avais plus la forme lors de notre sortie dans le 95!! Pour être passé par là j’imagine bien ce que tu dois vivre en ce moment. Aussi si je peux me permettre il est clair que cela doit être repos total, en plus des soins kiné…D’ailleurs à ce propos quand j’avais eu les soins kiné, j’ai eu droit aussi à un tas de séance à l’ultra son….c’est d’ailleurs ce qui m’a permis de me remettre au plus vite…( 9 mois quand même en tout!!)…tu vas en faire aussi ? Si cela te semble mal embarqué pour ce marathon, il faut que tu te fixes tout de suite un autre objectif à plus long terme bien sur….mais qui te permettra de tenir et de patienter….Car c’est ça notre problème…savoir rester patient quand tous les autres courent autour de toi….
    En nov je viens de m’inscrire avec Olivier ( que tu as vu à l’Ice Trail) au maraton de Nice/Cannes…si le coeur t’en dit…tu me le fais savoir….A bientôt !

  18. doune dit :

    courage monsieur !
    J’ai lâché une larme en lisant ton article, ça m’a rappelé des souvenirs pas très glorieux sur moi-même.

    Prends le temps de te soigner, mettre un dossard est anecdotique dans la vie d’un coureur à pied à la base…

    Bon courage. On est tous avec toi, là, là et ici aussi… un peu loin certes mais bon..

  19. ex-concurrent dit :

    courage nico,
    le plus important est que tu sois pret pour le raid gdf suez du 19 au 23 sept dans le lubéron!!

    • laquathus dit :

      J’espère être de l’aventure mais les places sont limitées dans ma BU et l’annonce de sa participation n’est pas encore officielle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s