Introspection et revue des objectifs.

Publié: 06/10/2011 dans course à pied, Entrainement, run, running
Tags:, , , ,

Ne pas sauter les étapes...

Savoir être honnète avec soi même est je pense une nécessité pour un coureur. Savoir écouter son corps, son coeur et ses pieds. Il y a quelques temps je n’ai pas appliqué ce principe et aujourd’hui me voilà obligé de revoir mes objectifs et intentions à la baisse.

La passion m’emporte souvent et le 7 juillet je m’inscrivais à la SAINTéLyon avec comme objectif un peu fou de courir, début décembre, les 68km de cette épreuve. Aujourd’hui et après quelques mois de réfléxion où se sont télescopées les bonnes performances et les désillusions je me dois de garder la tête froide.

Actuellement je n’ai jamais couru plus de 35km sur une journée et vouloir en faire deux fois plus dans à peine 3 mois me parait un peu prétentieux.

« Progressivement s’approcher de l’ultra trail » : voilà un objectif clair à long terme que je souhaite atteindre. Mais comment y parvenir ? J’espérais éviter la case « marathon » que certains considèrent comme LA consécration du coureur.  Mais entre la marche « 30km » et celle de « l’ultra » l’écart est trop grand et je dois me résigner à me tester sur marathon.

Je m’oblige donc à annuler ma participation à la SAINTéLYON et à programmer un nouveau plan d’attaque, que voici !

Objectif de Novembre : 2 semi marathon à tendance trail. (Semi marathon vert de l’allée royale & Route des 4 châteaux)

Objectif de Décembre et Janvier : courir un 30km (ICE Trail 22/01/2012)

Objectif d’Avril : courir un marathon (Avez vous deviné de quel marathon il s’agit ? 😉 )

Une nouvelle ligne de conduite plus raisonnable et abordable ! Au boulot !

Publicités
commentaires
  1. noostromo dit :

    il y avait aussi la possibilité de passer sur la saintexpress 😉

  2. Julien dit :

    Faut-il vraiment courir plus de 35km en une seule fois pour faire une compétition de 68 ? j’en doute.

    Mais sinon pourquoi pas la saintexpress ?
    c’est un bon moyen d’éviter la « case marathon » et de préparer la saintélyon 2012 😉

    • runmygeek dit :

      Même réaction que Julien, tout comme on ne court pas un marathon pour préparer un marathon.
      Je ne vais pas dépasser les 40km pour les Templiers (73km).
      Ce genre de course c’est avant tout du mental, savoir gérer l’effort et ne pas partir trop vite, être capable de courir/marcher doucement mais longtemps.
      Sur des courses de 30km tu vas aller beaucoup plus vite que sur une course qui en fait le double.
      Mais je pense que tu as mûrement réfléchit cette décision et que ça n’est que partie remise.

      • laquathus dit :

        Je voulais justement en discuter avec vous mais j’ai raté les dernières PRP :-/
        Merci pour vos retours en tout cas !

  3. Massey-Ferguson (vintage) dit :

    Cool, on va faire le marathon de Paris ensemble. L’équipe du raid va renaitre de ses cendres… Promis je le cours avec toi…

    • laquathus dit :

      Héhé mon tracteur préféré ! Je serai au taquet pour les inscriptions mardi matin 😀
      J’espère être avant toi au buffet de fin pour avoir un peu de jambon de bayonne 😉

  4. Philippe dit :

    Y a effectivement matière à discuter mais je trouve que le programme que tu as réfléchi a du sens. Si tu as besoin de passer par là, ça sera tout bénef’ pour la suite.
    Je garde un oeil sur l’ice trail qui pourrait éventuellement m’intéresser ! ça me ferait plaisir de participer à cette épreuve avec toi.

  5. laquathus dit :

    Je suis d’accord avec vous sur le rythme et l’effort qui ne sont pas les mêmes.
    Toujours est il qu’en discutant avec mes docteurs et certains amis soucieux de ma santé la question justement de l’effort à fournir pour cette course leur paraissait important et que la progression semblait trop rapide.
    j’ai bien réfléchit à leurs arguments et c’est pourquoi je me suis dit que je pouvais attendre un peu et faire plaisir à tout le monde tout en me faisant plaisir à moi. Ces derniers temps je n’ai pas réussi à tenir les ryhtmes que je m’étais imposé et celà a joué aussi dans la balance.

  6. Julien dit :

    de toutes façons personne ne peut répondre à ta place 😉
    Il faut que tu fasses ce que tu « sens ». Fais toi plaisir !
    Des courses, des trails il y en a tout le temps, tous les week-end…

  7. doune dit :

    Ahhh dommage, des fois, faut savoir se lancer dans un objectif à priori totalement démesuré pour voir, juste pour voir.
    Dire adieu au chrono, partir avec l’idée d’un possible abandon en cours de route et se laisser bercer par la course, sans se mettre dans le rouge, jamais… mais y être et voir jusqu’où on peut aller. Et je suis sur que tu aurais fini cette STL, loin des premiers (ce n’est pas le soucis), en vrac (ce n’est pas le soucis non plus) mais heureux d’avoir réussi ce challenge.

    Enfin, le marathon est aussi une bonne entrée en matière pour ce genre de défi « stupide » 🙂

  8. dd2012 dit :

    Je me suis fait la même réflexion l’année dernière, motivé en début d’année je m’étais inscrit au trail de la cote d’opale (le 34kms). Suite à plusieurs soucis perso, taf et surtout un manque d’entrainement j’ai annulé.
    Je pense que tu as pris une sage décision, surtout que de mon point de vue le « Plan B » est, certes un peu moins « fou », mais costaud tout de même !
    Bon courage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s