Raid GDFSuez Day Four

Publié: 26/09/2011 dans raid gdfsuez 2011
Tags:, , , ,

Le réveil sonne encore plus tôt que d’habitude ce matin. Une grosse journée attend les sportifs mais aussi les éclaireurs. Je mâchonne encore mon coup de mou d’hier quand julien m’annonce ….

… une très bonne nouvelle ! Le classement a évolué car suite à une vérification l’option n’avait pas été prise en compte ! On se retrouve avec un temps honorable de 1h11 pour 10km avec un bon dénivelé. Celà me met un peu de baume au coeur.

Le programme de la journée promet encore pas mal de souffrance et Anne-Sophie, justement, souffre d’un début de tendinite.

A table !

ça va piquer en montée !

Il fait encore nuit lorsque nous arrivons sur le lieu du départ. Heureusement le jour se lève assez vite et nous rangeons nos frontales avec soulagement.

La première section de VTT n’est pas chronométrée et heureusement car le dénivelé provoque un bouchon gigantesque. Nous mettons de longues minutes à gravir la première difficulté jusqu’au second point de départ (le vrai ! )

Et c’est parti ! ça descend et on enchaine vite ! Lolita mène toujours la dance sous les injonctions de Nicolas a être prudent !

Ensuite c’est une partie en faux plat montant qui nous permet de profiter du paysage et enfin la montée finale… et ça grimpe très vite et très fort…. nous souffrons beaucoup avec Lolita et c’est sans compter sur « le tracteur » qui nous amène en haut après une longue souffrance. Nous arrivons très essoufflés auprès de nos éclaireurs qui nous préparent à la course d’orientation.

20 minutes s’écoulent le temps de se changer, de manger une ou deux barres ISOSTAR et nous voilà parti pour la CO !

Je suis à fond dans l’aventure et j’oubli de laisser la montre se synchroniser avec le GPS. Après une quarantaine de minute en grosse montée (piste de ski 500m de dénivelé) je le remarque et je relance la synchro. Mais le temps est à la concentration nous sommes en pleine descente mais pas sur une piste ou un chemin.. en plein dans les broussailles… nous dérangeons une famille de sangliers ainsi qu’une biche et son daim qui déguerpissent. On perd beaucoup de temps dans la descente : la végétation nous gêne beaucoup et les batons de marche ne sont pas adaptés.

Puis c’est à nouveau la montée (400m de dénivelé)

Quand le vert monte le bleu descend 😦

Ma montre Nike SportWatch GPS n’ira pas plus loin et s’éteindra… une grosse déception.

Pendant la montée j’ai eu très mal derrière le genou gauche et je ne l’ai pas beaucoup ramené. Encore une fois Nicolas et Anne-So était là pour me booster. Après la montée nous évoluons sur un plateau avec une vue magnifique sur le lac des Bouillouses en contre bas. La tendinte d’Anne-Sophie refait surface et cette descente a été très dure pour elle. De mon coté je retrouve une bonne forme et je gambade en profitant du spectacle.
Nous arrivons au lac en sachant que c’est presque la fin. J’ai fini ma poche d’eau d’1l5 et je regrette de ne pas avoir emmené plus.
Les abords du lac sont relativement plat mais pas facile d’y courir avec de nombreux rochers qui ralentissent notre progression.
Nous finissons la course à pied sous les cris des supporters massés, ça fait chaud au coeur 🙂
 
Nicolas et Lolita se préparent pour le Kayak et dès leurs premiers coups de rame je regrette de les laisser partir sans moi… Anne-Sophie et moi nous reposons en espérant pouvoir faire les 4 derniers kilomètres qui nous séparent de l’arrivée finale.
 
Une fois le duo revenu du kayak, la décision d’Anne-Sophie est sans appel : elle ne fera pas les derniers kilomètres avec nous 😦
 
Lolita s’élance donc pour la première fois avec nous sur ces 2 pieds ! La dernière partie est en descente et Lolita imprègne le rythme. Je nous trouvais plutôt rapide mais finalement on met 35min pour 4km je trouve ça très lent et je suspecte un problème de pointage à la fin. (le classement n’aurait pas changé je pense car l’équipe devant nous était à 18min mais celle de derrière fini à 12sec et ça aurait pu être dramatique pour nous)
 
Dans la dernière descente nous avons le plaisir de retrouver Anne-Sophie qui fait les derniers hectomètres avec nous. Il y a une grosse ambiance mais certains ne sont pas encore arrivés et la fête n’est pas totale.
 
Un mélange de soulagement et de tristesse accompagne cette arrivée finale. On a presque envie que ça continu même si on n’est pas sur de pouvoir faire une journée de plus.
 
Le site d’arrivée regorge de tente d’artisans qui nous proposent des spécialités culinaires que l’on s’empresse de gouter. Il fait un temps magnifique et on regarde plus notre montre. Il se fait tard et nous sommes en retard pour la soirée de gala.
 
Cet article cloture la partie sportive du raid. J’aimerai à ce titre remercier infiniement les collègues et maintenant amis avec qui j’ai fait cette aventure.
 
Nicolas merci pour ta sagesse, ton expérience que tu partages sans compter, tes mots qui ont su me permettre d’aller au bout.
Lolita merci pour ta force de caractère et ton engagement dans cette compétition.
Anne-Sophie merci pour ta compassion et ta douceur ça a été un régal de courir avec toi.
Fabien merci pour ces discussions que l’on a pu avoir et pour ton apport sans faille à l’équipe d’éclaireur
Julien merci pour ta capacité à ne pas avoir de limite dans l’amusement, merci pour tes chansons basques et ton travail d’éclaireur hors pair.
Coralie merci pour ton sourire et ta joie de vivre. Merci d’avoir un grain et de nous l’avoir communiqué. Tu as aussi été une éclaireuse de renom et sans toi l’aventure n’aurait pas été la même.

A bientôt pour la conclusion de cette aventure avec la soirée de gala et le classement final !

Publicités
commentaires
  1. Greg Runner dit :

    Et bien, il semble dur ce raid!

  2. ex-concurrent dit :

    super compte rendu!
    c’est clair que l’année prochaine si j’ai la chance d’y retourner je ferais une meilleure préparation car les courses étaient relativement costauds!!
    ce qui me fait rire c’est quand tu parles de la lampe torche avant le départ vtt, nous on est arrivé il faisait jour on s’est même pas posé la question: la sanction au contrôle : 45min de pénalité pour 3 lampes frontales manquantes… AIE!
    Sinon je me rappel plus quand on s’est croisé sur la CO? ca serait pas dans la descente abrupte du début car nous aussi on a coupé par la!

    • laquathus dit :

      Oui sur la CO on s’est justement croisé dans la descente technique ! ton lead gambadait comme un fou et nous on luttait !
      Vu notre accoutrement et la concentration on ne s’est même pas reconnu !

      • ex-concurrent dit :

        c’est clair que c’était technique!! et on avait pas les battons.. attends mon leader est trop fort!! s’il avait été tout seul il aurait monté en courant le gros col après! et aurait fait les 18km en 1h30…

  3. dd2012 dit :

    Wahou ca y est c’est la fin de l’aventure. C’est pas facile d’enchainer comme plusieurs discipline.
    Ah moins d’être un extra terrestre 😉
    Merci de nous avoir rapporter ce CR de course que tout le monde ne peux pas faire !
    A l’année prochaine…

  4. Philippe dit :

    Mais c’est carrément énorme ce truc ! Un beau collectif !

  5. vinvin20 dit :

    Une sacrée aventure! quel courage!

  6. maya972 dit :

    Une bien belle aventure !! Superbe CR !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s