La peur au ventre.

Publié: 30/08/2011 dans course à pied
Tags:, , , , ,

Je m’excuse de ces 2 semaines de silence. Au delà de l’activité chronophage de rénovation de la maison avant de pouvoir y vivre (avec pour échéance la rentrée à l’école de ma fille) le goût d’écrire a été très émoussé par une douleur inattendue.

Il y a 2 ans presque jour pour jour, une douleur virulente à l’aine me plongeait dans 6 mois de black out ponctués par des sevrage de morphine, syndrome post ponction lombaire et chimiothérapie. Un programme que je ne souhaite à personne. Le cancer de ma chaine lymphatique a été une épreuve particulièrement terrible malgré le pas horaire restreint (enfin ça parait court mais c’est très long quand on est allongé et souffrant 😉 ) bref cette douleur avait sonné la fin prématurée de mes premiers pas dans la course à pied. Un an plus tard je reprenais la course à pied après avoir perdu pas mal de kilo de muscles ! Un défi relevé (à mon sens) puisque je cours presque 50km par semaine aujourd’hui.

Mais voilà il y a deux semaines, après une sortie de 12km, une gêne apparait au même endroit d’où la douleur s’était déclarée avant. Dès les prémices de cette douleur le spectre de la rechute plane et me hante. Je n’ose plus bouger et j’y pense à chaque instant. La douleur se fait mesquine et se rappèle à mon bon souvenir dès que j’essaye de courir. Je persiste malgré tout mais c’est impressionnant comme quelque chose peut vous marquer à vie et vous empêchez de bouger. Ma façon de courir, mon rythme et mes foulées se font hésitantes craignant de réveiller un mal enfoui. Je guette chaque manifestation et tente de l’analyser, j’ai trop peur de consulter le médecin… redoutant la sentence qui mettrait fin à mes projets de fin d’année (maison, raid GdfSuez, saintélyon)

Mes nuits ont été mouvementé ces derniers temps et je suis à cran.  Je partage mes inquiétudes avec ma femme et mes parents qui finalement me convainquent d’aller voir mon médecin. J’y vais, malgré tout, à reculons.

Après quelques palpations et l’étude de mes derniers scanners datant du juillet, son sourire m’éclaire sur son diagnostic : c’est surement une douleur musculaire liée aux travaux et à la course. Je dois faire une échographie pour étayer sa conclusion mais me voilà soulagé… pas guéri car cette douleur me poursuit encore mais je me sens plus léger. Mais on ne se débarrasse pas d’un lymphome comme ça et je ne cesse d’y penser.

 

Publicités
commentaires
  1. Samuel Gaude dit :

    Phew…. Tu m’as fait peur…. :/

  2. ouf !
    vivement le scan que la course puisse reprendre sa place (et la ppg à la perceuse aussi!)
    Rendez vous dans les bois pour la prépa stl…

  3. kejaj dit :

    comme dit Julien: ouf! , en espérant que ta blessure ne soit pas trop grave et que la douleur disparaisse rapidement

  4. Clara dit :

    Mazette cette plongée dans un gouffre tu l’exprimes si bien… Après avoir vaincu la maladie, tu dois encore vivre avec, et ça reste inimaginable pour quelqu’un qui ne l’a vécu que de loin.
    Mais le plus grand ennemi reste la peur, certainement.
    Repars sur les sentiers maintenant 🙂

  5. maya972 dit :

    Te voilà désormais plus serein ! Tes projets de fin d’année ne sont pas remis en cause.
    Continues à bien écouter ton corps et vois tes priorités : La maison. Car rien de plus important qu’un doux cocon où l’on se sent bien en famille. Les courses, il y en aura toujours où tu pourras te faire plaisir. Mais si tu peux faire les 2, c’est aussi bien !! 😉
    Content que tu sois finalement allé chez le médecin et surtout que cela ne soit « que » musculaire !
    Prends bien soin de toi.

  6. SebRom dit :

    Content que ce ne soit qu’une fausse alerte, alors détente, repos et ça repart 🙂

  7. La santé et la famille avant tout. Bon rétablissement !

  8. Greg Runner dit :

    Tu cours trop vite et tu enchaînes trop les km pour que le lymphone puisse te rattraper! Rétablis toi vite!

  9. CONCURRENT dit :

    Le début de ton post m’a donné froid dans le dos, mais je suis de l’avis de ton médecin et il va falloir diminuer l’entrainement maintenant tu es déjà bien préparé et il faut reconstituer des forces.
    De plus cette zone de douleur est surement la plus fragile en raison du traitement que tu avais subi.
    A bientot!

  10. laquathus dit :

    Merci à tous pour vos encouragements ! Désolé d’en avoir effrayé certains, j’aurai les résultats de l’écho demain soir donc je serai fixé !

    @concurrent : je passe en phase repos pendant 2 semaines avec des petites sorties (surement du vélo) pour être en forme au raid ! ne compte pas sur moi pour flancher et te laisser passer 😛

  11. CONCURRENT dit :

    j’en prends bonne note!! également une sortie vélo ce dimanche foret de montmorency, quelques séances de course a pied, un test d’effort a richerand le 7 sept et c’est pari pour font romeu !!
    sinon apercu de la météo du 13sept beau tps 4° le matin ressenti -1° 16 l’aprem ressentie 13°, on va se les geler et on fait comment si le lac est gelé pour pagayer lol
    a+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s