Préparation RAID GDFSuez Semaine 3

Publié: 25/07/2011 dans course à pied, Entrainement, Nike+, run, running

Le temps passe vite et voilà que déjà se conclue ma troisième semaine de préparation au raid sur les 10 de prévues.

Mardi au programme 3km 5’42 : Course tranquille sous la pluie avec un parcours bien rodé ou j’enchaine les montées et les descentes.

Jeudi je sors pour faire 11km 5’13. Je décide de faire un parcours revival d’une partie de ma scolarité ! Je file vers mon lycée E.Galois à Sartrouville en passant à coté je rattrappe un runner au profil familier. Nos regards se croisent et … coincidence de la vie je retrouve justement un camarade de seconde (ce qui me replonge dans des souvenirs d’il y a 15ans !) Ravis nous discutons durant 2kilomètres avant que nos routes se séparent. Galvanisé par cette rencontre je file vers Maurice Bertaux mon collège puis vers Les Amandiers où j’ai effectué ma 3ème pour l’année de son ouverture. Retour à la maison en passant par la biblothèque municipale. Parcours sans difficulté hormis celle des souvenirs plus ou moins plaisant qui rejaillissent. Je suis content d’avoir fait ce tour.

Vendredi a été chargé. L’été n’est pas de tout repos dans un service informatique et après ma journée je filais chez le notaire pour signer l’achat de notre nouveau lieu de résidence à Saint Germain en laye. Maison qui sera habitable en Septembre. La soirée et l’état de fatigue à la fin de la semaine est tel que je saute ma séance de 3km qui était prévue

Dimanche studieux car c’est 29km à 6’02 qui m’attendent. Le camebak chargé d’eau et de mulebar et le coupe vent au cas où. Je m’élance depuis le parking de la piscine de Maisons Laffite avec mon père en mode coach depuis son vélo. Parcours en forêt très agréable et pas trop chaud car les pluies de la semaine et la végétation garde une petite douceur ambiante pas désagréable.

Je trouve les cartes récapitulatives de chez Nike pas très visuelles de loin et inexploitable de près. Il manque vraiment un mode plein écran 😦

Les premiers kilomètres se passent bien. 15ème kilo je prends un gel et constate que j’ai consommé la moitié de mon litre et demi d’eau. La fatigue est là mais j’ai encore de bonnes jambes pour les petites montées ou les passages un peu technique (petit chemin serpentant en sous bois avec pas mal de branche) Je distance vite mon père à vélo qui trime pour me suivre. ça lui fait un peu d’action car on ne peut pas dire que ma vitesse le bouscule malgré une bonne moyenne au kilo sur cette premiere moitié de parcours.

Kilomètre 22 c’est la pause. L’heure avance il est midi. Il commence à faire assez chaud. Mon camelbak est quasiment vide et mes genoux sont douloureux. J’avale un gel fruit rouge Aptonia, agréablement surpris par le goût et la texture, je le savoure ainsi qu’un peu d’eau à la menthe que mon père transportait. Je repars pour une belle petite descente que j’avais pris en sens inverse plus tôt ce qui me permet de repartir assez facilement. Entre les kilomètres 19 et 21 j’ai un coup de mou très vite compensé par la promesse d’un bon repas et d’une patisserie le midi par mon coach. Mais mes genoux se mettent à tirer fortement ce qui impacte directement ma foulée qui se fait plus lourde et courte. On voit le rythme qui décroit lentement dans le tableau ci dessous. Au kilomètre 26 mon coach improvisé me conseille de bifurquer vers la voiture et de ne pas forcer pour les 2km qu’il manque. Je l’écoute sans broncher.

Lessivé mais content je siropte mon eau mentholée. Une petite ampoule sur le pied gauche me confirme un mauvais serrage de ma chaussure.

Au final une bonne moyenne pour cette distance malgré la sensation de m’être vraiment trainé à la fin. Semaine prochaine c’est 32km qui m’attendent et je compte bien ne pas reproduire certaines erreurs : comme préparer un peu mon trajet à l’avance car même si on était 2 à très bien connaitre cette partie de la forêt de Saint Germain en Laye je n’avais pas vraiment évalué la distance du parcours et on a un peu tourné en rond finalement.

Les Hoka Mafate ont été extra sur chemin et les terrains caillouteux et mes nouvelles chaussettes de compression Senzah ont bien fait leur boulot. Ce lundi je n’ai aucune courbature ni douleur, ça fait plaisir.

 

Publicités
commentaires
  1. Félicitations aux nouveaux propriétaires. C’est un grand moment. De plus, de beaux entraînements malgré tout ce qui t’occupe.

  2. Philippe dit :

    Belle montée en puissance, ça va être de la rigolade pour toi ce raid 🙂
    Tiens Evariste Galois, je vois très bien 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s